Faut-il mentionner un tour du monde sur son CV ?

Récemment, j'ai lu un article sur le blog de l'Oiseau Rose, qui répondait à la question suivante : faut-il mentionner un tour du monde sur son CV ?

Je trouve cette question très intéressante, car j'ai déjà été confrontée à cette interrogation. En fait je n'ai jamais fait un tour du monde à proprement parler, mais j'ai plutôt pris une "année sabbatique" rythmée de voyages. Même si c'est sensiblement la même chose et du point de vue de mon expérience, je répondrai à cette question : faut-il mentionner une année à voyager sur son CV ? 

Cette année à voyager, j'en ai ressenti le besoin au bout de longues études et de deux ans dans le monde du travail. J'avais envie de prendre du recul et de vivre une aventure unique avant de continuer ma vie professionnelle.

Après plus de 100 heures d'avion, plusieurs pays visités et complètement déconnectée, il fallait reprendre le chemin de la vie active et retrouver ses bonnes vieilles habitudes. Arrive le moment fatidique de refaire son CV et de flipper face à cette année sans activité professionnelle ? Je suis partie avec cette idée reçue que mon année à voyager serait mal perçue par les recruteurs, j'ai donc préféré de ne pas l'écrire noir sur blanc. 



Lors de mon premier entretien, le recruteur m'a, bien évidemment, demandé pourquoi mon CV avait un trou d'un an. Quoi répondre ? J'ai préféré jouer la carte de l'honnêteté en disant simplement que j'avais pris une année pour voyager et que je n'avais pas jugé utile de le mentionner.

Et bien, mes chers amis voyageurs, n'ayez pas peur de mentionner votre année à voyager sur votre CV ! Pour ma part et au cours de tous mes entretiens, je n'ai eu que des retours positifs et à chaque fois le même conseil : "c'est un vrai plus pour votre CV, n'hésitez pas à l'indiquer. C'est une très belle expérience à votre âge, il faut en parler !" Bien sûr, libre à vous de le faire ou non, encore une fois, ce n'est que mon point de vue, d'autres globetrotteurs ont peut-être eu une expérience complètement différente. 

Une fois que vous avez abordé le sujet avec le recruteur, les autres questions que l'on peut se poser sont : comment utiliser cette année de voyages comme un véritable atout ? Comment en parler et valoriser cette expérience ? Dans mon cas, étant Chef de Produits/Projet de profession, j'ai rapidement trouvé de bons arguments (peut aussi s'appliquer à de nombreux postes) :

- Les langues étrangères sont importantes dans le marketing, donc je n'hésite pas à dire que mes voyages sont un excellent moyen de pratiquer et de rester à un bon niveau.

- La capacité d'adaptation, agir vite et dans l'urgence en fonction des situations, le voyage est un très bon entraînement pour maîtriser ces compétences.

- Quand il m'arrive de voyager seule, il faut un minimum de confiance en soi. Pas évident de se débrouiller dans un pays que l'on ne connaît pas. Encore une compétence indispensable surtout lorsqu'il s'agit de gérer des projets et des gens.

- Voyager apporte une ouverture d'esprit et une source d'inspiration agréablement plus créative (je m'inspire beaucoup de mes voyages).

- Enfin, voyager pendant un an est une expérience unique. Le fait de relater vos souvenirs, avec l’œil qui brille, vous pouvez facilement toucher le recruteur (bon là, j'avoue c'est plus psychologique).

Bref, pour moi, cette "année sabbatique" est devenue une vraie valeur ajoutée pour mon CV, que je n'hésite plus à mettre en avant à l'oral. Je trouve aussi que cela apporte une touche d'atypisme et après tout c'est ce que les recruteurs recherchent !

C'est bien beau tout ça mais sous quelle forme faut-il mentionner notre année de voyages sur le CV ? Rien de plus simple, j'ai opté pour la formulation : "un an de voyages à travers le monde (+ liste abrégée des pays visités)" dans la catégorie passions ou informations supplémentaires/activités. Cela reste discret mais l'information est bien présente. Soit on en est fière soit on trouve une autre explication !

Avez-vous été confronté à cette situation ? Êtes-vous pour ou contre le mentionner ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Salut Caro,
    Tu fais bien d'en parler. Je me la suis déjà posé cette question. On se découvre toujours des dons de voyance (négative) quand il s'agit de s'imaginer en avance la réaction du recruteur sur des points hors professionnel.
    Y a aussi une part de confiance en soi quand il s'agit de valoriser ses expériences.
    Aucun recruteur ne nous fera le reproche d'avoir vivre ses rêves, ce sont des bêtises de penser que le recruteur va nous blâmer pour ça. Si c'est le cas, c'est que l'ont n'avait rien à faire dans cette boite. En général le recruteur est à l'image de la boîte.
    Si ça se fait pas tampis ! Mais je pense qu'il faut qu'on arrête de vouloir absolument plaire aux autres et se dévaloriser pour qu'ils nous acceptent. Enfin c'est que mon avis bien sûr !
    Donc je serais pour le fait de le mentionner, car soit on fera rêver la personne, soit il prendra ça comme des vacances, dans ce cas il y a des chances que sa fermeture d'esprit soit révélateur de la mentalité de la boîte. Nan ? Tu penses pas que le recruteur est la vitrine de l'entreprise ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, salut toi !
      Je suis complètement d'accord avec toi. Il est vrai que quand tu es jeune, par manque d'expérience tu ne sais pas trop, tu ne veux pas prendre trop de risque donc c est bien d'avoir l avis des autres. Moi j'ai toujours fonctionné au feeling avec un recruteur et finalement parler de son année à voyager est un bon moyen de tester l'ouverture d'esprit et la personnalité du recruteur, tiens j'aurai dû noter ça dans mon article. En tout cas moi je suis fière d'être une globetrotteuse donc je n'ai pas peur d'en parler !

      Supprimer
  2. Ah oui, je pense qu'il faut le mentionner, et comme tu l'as fait, dans la catégorie finale qu'on nomme "activités" ou "loisirs et centres d'intérêt". Et puis, si on sait dire ce que ces voyages nous ont apporté, c'est un plus sur un CV je crois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis, effectivement tout est dans la manière de présenter cette expérience. Si on sait la valoriser, c'est clairement un vrai plus !

      Supprimer

Vous avez aimé l'article ? Vous avez des questions ? N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre. Vous pouvez aussi partager avec vos amis et liker, vous y gagnerez un sourire de l'auteur :-)